La corruption n’est pas un péché partout….

ptocoCORRUPTION MainBilletAttention, ce sujet est politiquement incorrect ! Détournez les eux, braves gens.

Dans nos cultures occidentales, la corruption est un péché, un interdit moral, punissable devant la loi. Notre système démocratique tente d’assurer à chaque individu les mêmes droits et devoirs en proposant un état de droit, basé sur une constitution. Il ne peut fonctionner avec des tricheurs qui perturbent notre modèle économique. Ces pays occidentaux ne représentent qu’une partie de la population mondiale.

Et ailleurs, comment cela se passe-t-il ?

Ailleurs, la protection de l’individu est fondée sur l’appartenance à un groupe, où les règles non-écrites prévales, où les connections sont vitales, où les affaires ne se font qu’avec des personnes de confiance, et où la pratique du remerciement par « échange de faveurs » est une normalité. Les billets qui passent de main en main sont un ciment qui verrouille un accord. C’est une manière de vivre, une manière ancestrale de faire des affaires. Respectable.

Inacceptable pour les pays occidentaux, individualistes. Notre vision normative judéo-chrétienne est choquée. Mais pas seulement. Notre manière de faire des affaires s’en trouve perturbée. L’entreprise n’y est pas adaptée : notre manière de calculer un prix de revient, notre comptabilité, notre responsabilité individuelle ne peut s’adapter à tout cela. Comment faire ? On se débrouille.

Un anecdote (racontable): au milieu d’un projet important, un jeune manager Français indispensable à une entreprise chinoise se rend compte qu’il doit quitter la Chine. Il n’a pas obtenu le renouvellement de son visa. Il s’ouvre à son patron qui sourit et dit avoir la solution.   L’entreprise fait appel à une société de « services ». Elle dispose des connections pour obtenir le visa, et facture en bonne et due forme le service rendu. En 10 jours, l’affaire était réglée.

Bref, la corruption n’est pas un péché, pour la grande majorité de la population mondiale.

Les occidentaux – de cultures individualistes – représentent 15% de la population mondiale. Les « non-individualistes » représentent 85% de la population mondiale.

Quelle partie – pensez-vous – devra s’adapter à l’autre !

Encore une bonne raison pour faire appel aux services d’un consultant compétent avant de partir négocier à l’étranger.

Une réflexion sur “La corruption n’est pas un péché partout….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s